Autant le bleu représente l’eau, la vie, la Terre ; autant le vertige est notre propre impossibilité d’attraper la vie dans sa totalité qui est parfois une totalité immortelle.

 

Les plantes, l’eau, les éléments, sont les symboles du cycle, de la roue merveilleuse de la vie. L’âme, elle reste l’inaccessible voie, on choisit les chemins plus matériels de la consommation planétaire-élémentaire et surtout on se consume.

 

On a traversé les mers et conquis les espaces géographiques de la planète. Pourtant notre mouvement reste partiel.