Je vis et travaille à la campagne, dans le Sud - Ouest.

Mon numéro  : 06 56 72 81 62,

mon mail : calypsodebrot@lilo.org

et le siret :  82055129900010

kachina 5.png

Le Chat, le Peigne et

le Foulard au Vent

kachina 2.png

Vimeo

Où il est possible de voir et d'entendre ce que je fais.

Où il y a des oeuvres de deux petites filles étranges.

kachina 1.png

Les mains d'Olga

kachina 3.png

Les mains de Justine

kachina4.png

Association

Tsarranita

Où des expositions sont montrées.

Dans mon atelier :

- des vieilles caméras mini dv qui ne fonctionnnent plus,

- d'autres qui veulent bien s'allumer de temps en temps,

- des poils d'un chameau rencontré sur un rond point,

- une collection de bassines en plastiques jaunes ou turquoises,

- un monstera titanesque avec des racines merveilleuses,

- des cassettes audios de chants béarnais et basques,

- des pigments naturels,

- de la chaux grasse,

- du plâtre de Paris,

- des pains d'argiles,

- des encres à marbrer,

- une collection de cartes postales couleurs,

- des anciens tissus fleuris,

- beaucoup de rubans et passementeries.

 

Démarche artistique :

Une longue phase de recherches précède généralement la phase de production de mes projets. Ces recherches suivent des directions horizontales où la science ne prend pas le dessus sur l’expérience empirique. C’est sous forme de rhizomes que se déploient les informations trouvées, les sentiments et les intuitions qui généreront le projet.

Philippe Sers parle d’un attachement des artistes vis-à-vis de la ressemblance spirituelle et non formelle ou scientifique.

Il s’agirait alors de produire des pièces qui seraient les témoignages d’une recherche ou d’un état atteint.

Le projet est alors le condensé sensible du cheminement parcouru. Et l'oeuvre, la preuve de ce cheminement mais aussi le moyen de prolonger et transmettre l’expérience vécue.

J’aime utiliser des matériaux simples et humbles comme le sont la terre, le bois, la corde ou le sable. En eux, ils portent l’histoire des premiers gestes humains.

Mais au travers de la vidéo et du film, j’entretiens aussi un rapport avec des matériaux plus technologiques. Je vois alors ces médiums comme des outils par lesquels il est possible d’étendre son champ de perception et de transmission.

Il y a des gestes très simples :

- cuisiner

- faire du feu

- pétrir, tourner l’argile

- enterrer

- cueillir

- se déguiser

- tisser

- chanter.

Des gestes plus élaborés :

- filmer

- enregistrer

- monter

- projeter.

 

Par ailleurs, le vivant a sa place dans mon travail et mes recherches : le végétal y est très présent, car à lui seul il fait Monde. Les maériaux issus des animaux y sont  absents, ou interrogés : cuir, coquillage, colle de peau, etc.

J’insiste sur l’engagement éthique lors du choix de mes matériaux car je ne veux pas concevoir un projet sans avoir une connaissance de ce qui le compose et des implications sous-jacentes.

 

La performance et l’action ont aussi une place très importante dans mon travail. Elles sont le lien nécessaire avec l’autre, l’acte quasi-rituel qui rassemble et qui pose la question du geste, de la présence et de la responsabilité de l’artiste.

Elles me semble inévitable tant elles sont des moments de justesse, de risque, de vérité et de partage.

 

Bien souvent j’axe mes recherches sur l’humain et son rapport au monde dans le passé, comme dans le présent ou le futur. J’interroge le processus d’humanisation, quelle espèce animale sommes-nous? Comment le rituel s’insère-t-il dans cette évolution qui ne cesse de se prolonger? Le rituel qu’il soit quotidien, magique, métaphysique, culturel, religieux ou sociétal renforce le groupe autant que l'individu, son histoire et ses croyances : il renforce le sentiment humain.

Pour définir en peu de mots les questions que j’aborde au travers de mes films, je dirais qu’il m’intéresse de traiter la transmission des savoirs, mais aussi comment ils apparaissent et comment ils disparaissent dans l’histoire de l’humanité. Plus précisément, je suis à la recherche de formes ancestrales persistantes. Je les traque dans les mythes, les superstitions et les épopées, dans les dessins et les danses innocentes de ma fille, dans les états seconds ou hypnotiques que génère la contemplation du feu, ou encore dans les usages que les humains font des plantes. Cette recherche est polymorphe, généralement filmique, elle se développe sous la forme de documentaires : Kitikaka, Lupita, Petits Cailloux Noirs. Mais aussi sous forme de journaux filmés : Les Chatons, Le Trop Plein, ou encore de films expérimentaux : La Maison Goëtie, Le Lait. Puis parfois cette recherche apparaît dans des installations : La Petite Nuit.

Depuis quelques mois, dans le cadre de la résidence Au Bord Du Trop Plein, je réalise un corpus de courts films qui ont à voir avec un possible état d’adhérence ou d’adhésion au monde et à sa réalité physique.

My artworks are a consequence of a long period of research. They condense fundamental questionings, anecdotal information, hasty conclusions, specific speculations, unachieved approaches and empirical knowledge. This is made possible as a result of the absence of hierarchy between the various sources and references.

An equitable rapport therefore exists between all the project’s components, resulting in the opening of the meaning of these questions, allowing space for humour, fiction and myth to creep in. This non-hierarchy of knowledge is precisely an attempt to preserve my artworks from subjectivity and gratuitousness. By not supporting one system of thought or point of view, but instead allowing them to all co-exist as the basis of the project, new dimensions can develop.

The issues and questionings which I tackle generally concern the place mankind occupies in his space and time. How does mankind rise above the animal kingdom, how can he invent the future whilst knowing that he must live and die?  I delve into mythology and mystics, as well as science and the occult, science fiction too.

Since a little while, I am mainly considering more formal examples of public representation such as exhibitions and presentations such as for the Oasis Residency.

 

Expositions, festivals, résidences et performances :

2020

¤ Résidence et itinérance Au Bord du Trop Plein, St-Nazaire.

¤ Projection du film La Maison Goëtie, Festival Les Inattendus, Lyon.

¤ Performance V-jing avec Vertige Nodal dans le cadre de l'exposition collective "Broderie : Point de Départ",  La Manufacture,  Roubaix.

2019

¤ Exposition  :  La Nuit Diurne, Maison Minerva, Anglet.

¤ Projection du film La Maison Goëtie :  "Witches Comrades", Festival Seven Feminist Art Films, Worm, Rotterdam, Pays-Bas.

¤ Projection des films Les Chatons et La Maison Goëtie "Festival des Cinémas Expérimentaux et Différents de Paris", Compétition Internationale et focus, Paris.

¤ Projection du film La Petite Nuit, Festival Passage , Caen.

¤ Exposition collective : "Près de l'Onde Noire", Galerie Tsarranita, Navarrenx.

¤ Performance avec Vertige Nodal : Cueillir-Recueillir, Centre d'art Image Imatge, Orthez.

¤ Projection du film Les Chatons, "Fête du Court-Métrage", MCL, Metz.

2018

¤ Projection de la vidéo Le Lait, "Soirée vidéo contemporaine" , ASTRE, Bayonne. 

¤ Performance Le Lait-La Terre, Festival pluridisciplinaire :  "TAON", Forêt de Catach, St Martin de Seignanx. 

¤ Performance avec Vertige Nodal, Nuit de la vidéo : "Disparition et autres manières d'être" , Les Yeux de l'Ouie, MCL, Metz.

¤ Résidence collective : "L'Horizon Provoquant", Espace Chemins Bideak, St Palais.

¤ Exposition Personnelle : 1.2.26.16.107.20, Espace Chemins Bideak, St Palais.

¤ Performance avec Vertige Nodal, Restitution publique du Master Class Vjing, Bandits-Mages, Bourges.

¤ Exposition collective : "Caractères Utopiques", Taverne Gutenberg, Lyon.

¤ Festival Traverses Vidéo :  "L'Expérimental est il déjà commencé?" Festival d'art vidéo et de cinéma expérimental :  ISDAT, Cinémathèque, Prep'Art, Toulouse.

2017

¤ Exposition collective "Jaune Jaunant", Arcad, Pavillon Montaury, Anglet.

¤ Résidence "ChôSe Et Champignons", Labastide Villefranche.

¤ Exposition "A Bailar In The Real Blue", Galerie du Second Jeudi, Bayonne.

¤ Performance Isatis Flamboyant, Festival de Villeneuvette,  Villeneuvette.

¤ Performance Vie et Mort de Paul Nizan, Festival pluridisciplinaire : A La Rue, Tous!, Nantes.

 

2014

¤ Co-réalisation d’un film pour et avec Chloé Maillet et Louise Hervé, Montpellier.

¤ Exposition collective "Sur Le Chemin Du Tramway", Centro Español, Perpignan.

 

2013

¤ Exposition collective "Les Enfants Du Joueur De Flute", Forêt de Châtillon-en-Diois.

¤ Exposition collective "Chronique 2000 #2" Site Archéologique de Lattara, Lattes.

¤ Exposition collective " Chronique 2000"  Espace Culturel de l’IUFM, Montpellier.

 

2012

¤ Exposition collective "Tamoé Sous Les Tropiques", Théâtre Jean Vilar, Montpellier.

2011

¤ Exposition collective au Musée Fabre, Montpellier.

Cursus :

2014 

¤ DNSEP Ecole des Beaux-Arts de Montpellier.

   -Mémoire : Esthétiques et Codes de la Véracité.

2013 

¤ Groupe de recherche Sky to Sky avec l'Esa Des Pyrénées, Tarbes, Observatoire Astronomique du Pic du Midi.

2012

¤ DNAP Ecole des Beaux-Arts de Montpellier.

Publications :

¤ Catalogue d'exposition Broderie Point de Départ, édition de la Manufacture de Roubaix.

¤ Parcours des Arts, trimestriel, automne 2018.

¤ Revue Crash Test, décembre 2018.

¤ Revue Skéné : Du Paramètre Scénique en art, 2014.

Organisation et commissariat d'expositions, festivals et résidences :

2020

¤ Commissariat de l'exposition Soleil.le, Pierre Tonachella, Justine Labache, Giulia Zanvit, Florian Maricourt, Olga Roger, Monique Peytral, Ménine Beaugrand-Collot, Calypso Debrot.

2019

¤ Co-Commissariat de l'exposition Près de l'Onde Noire, Guillaume Langla, Edwige Lavarini, Paul Carriquiry, Ihintza-Chloë, Calypso Debrot. Tsarranita, Navarrenx.

¤ Commissariat de l'exposition : Myriades, les Unités, Youri Fernandez et Julien Garnier, Arcad, Anglet.

¤ Commissariat de l'exposition : Imago, Ihintza-Chloë et Mathilde Brun, Arcad, Anglet.

2018

¤ Résidence collective  :  "L'Horizon Provoquant", avec Thibault Roger, Lisa Di Giovanni, Eliott Liénar, Bertrand Dufau, Marjorie Le Berre, Dany Mucciarelli, Fanny Gillequin.

¤ Commissariat  de l'Exposition personnelle Escale de Fanny Gillequin.

¤ Co-création de TAON, projet porté par le collectif JauneJaunant.

Avec les enfants :

2020

¤ Atelier avec les enfants de l'école primaire et maternelle Notre Dame, 3 séssions avec chaque classe.

¤ Atelier Marelle Nomade, centre d'art Image Imatge, Orthez.

2019

¤ Atelier fresque lors de la fête de la Vie, Association Les Bébés Funambules, Navarrenx.

¤ Cours particulier d'art plastiques.

2018

¤ Cours particulier d'art plastiques.

Carte d'identité :

Pas forcément très convaincue par l'officielle, je me suis fais une nouvelle carte d'identité...